Comment pirater une connexion Wifi ? Hack WEP, WPA, WPA2 et WPS

Pirater Wifi – Comment Pirater une connexion Wifi ? – Hack Wifi

Comment Pirater une Connexion Wifi ?

Pirater le Wifi, Hack d’un réseau Wifi,

vous êtes interéssé par les modes opératoires des pirates informatique,

qui piratent et introduisent les réseaux Wifi ?

Vous avez perdu votre code de sécurité Wifi ?

Notre Article est rédigé pour vous !

Référez-vous aux lois de votre pays, ne faites cela que sur votre connexion,

ne faites rien rien d’illégal, nous ne serons pas tenus reponsables !

Nous allons maintenant rentrer dans le vif du sujet et vous expliquer les méthodes,

afin d’introduire un réseau wifi qui utilise n’importe quel protocole de sécurité,

le WEP, le WPA / WPA2 et le WPS !

(Les liens sont cliquables et redirigent vers Wikipédia, ).

Nous vous recommandons de prendre connaissance des protocoles de sécurité avant de continuer.

Pirater un réseau Wifi avec une protection WEP :

Pirater un réseau Wifi avec une protection WEP :

La solution la plus simple afin de pirater un réseau Wifi avec une clé de chiffrement WEP, est d’utiliser,

une distribution assez connue, Kali Linux !

Nous avons déjà rédigé un tutoriel (avec une vidéo) pour le piratage d’une clé wep (la vôtre bien évidemment), consultez-la vidéo en cliquant descendant un peu plus bas.

La vidéo concerne uniquement la partie pour la sécurité WEP.

Concernant la méthode utilisée, vous allez scanner tout d’abord les connexions Wifi aux alentours avec,

airodump-ng, ensuite vous allez simuler une fausse association avec votre routeur ou votre box avec

aireplay-ng, par la suite vous allez capturer les paquets (données transitants entre la connexion et vous)

toujours grâce à airodump-ng, pour que la manipulation soit beaucoup plus rapide, vous allez pouvoir

effectuer ce que l’on appelle une injection de paquets, en gros vous allez simuler du faux trafic entre le

point d’accès et vous, de manière à récupérer beaucoup plus de paquets pour décrypter la clé WEP !

Une fois les 120’000 paquets capturés (minimum nécessaire pour une clé 128 bits),

vous allez enfin lancer aircrack-ng avec votre fichier de capture et le laisser travailler, une fois terminé,

il vous affichera votre clé WEP intégralement.

Pour plus de détails consultez cette vidéo qui vous montrer les étapes (WEP uniquement) :

Pirater une Box Wifi avec une protection WPA ou WPA2 :

Pirater une Box Wifi avec une protection WPA ou WPA2 :

Première méthode pour Hack un réseau WPA / WPA 2 :

Toujours en utilisant la distribution Kali Linux et en utilisant le même procédé !

Cependant la clé ne pourra pas être crackée automatiquement avec aircrack-ng,

il faut pour cela utiliser une attaque avec un dictionnaire, un fichier texte regroupant,

des millions de mots de passes, aircrack-ng les essayera un par un afin de trouver le bon.

Des dictionnaires énormes sont trouvables partout sur internet, nous vous en proposons un,

qui est celui-ci : 7 Millions de mots de passe en un seul fichier texte.

Seconde méthode pour Pirater un réseau WPA / WPA 2 :

Une nouvelle méthode d’attaque pour les réseaux sous le protocol WPA et WP2,

vient de voir le jour récemment, il s’agit de la méthode PMKID.

Quelques paquets transitants entre le routeur et votre connexion,

disposent d’une signature appelée le PMKID, avec le PMKID plus besoin de capturer,

les paquets pendant un bon moment, c’est quasiment instantané !

Une fois les paquets capturés (avec le PMKID bien sûr), on peux lancer une attaque,

de Brute-force (milliers de combinaisons à la seconde) ou alors une attaque par dictionnaire.

Le PMKID peut être récupéré sous Windows avec le logiciel Wireshark.

Ou bien sur Kali Linux grâce à Reaver.

Pour en savoir plus sur l’attaque PMKID, cliquez-ici.

Pirater une Box ou un routeur utilisant le protocol WPS :

Pirater un Box ou un routeau utilisant le protocol WPS

Rien de plus simple !

Le protocole WPS étant actif sur énormément de box internet (Free,SFR,Orange et bien d’autres…),

celui-ci fait malheureusement, une cible facile, comme vous avez consulter le lien wikipédia qui vous

explique ce qu’est le WPS, vous devriez comprendre ce qui va suivre.

En utilisant Airgeddon ou Reaver sur une distribution comme Kali Linux, celui-ci va brute-forcer la connexion,

en utilisant une attaque Pixie-Dust, afin de trouver le PIN correspondant afin de vous associer avec le routeur ou la box !

Mais encore sous Windows, on peut utiliser le même procédé avec le logiciel Waircut.

Sauf que Waircut, a eu la bonne idée de lister tous les PIN génériques que les fournisseurs,

d’accès à internet utilisent depuis un moment sans les modifier…

Conclusion :

Face au danger, nous vous recommandons d’utiliser le protocol WPA2 avec le chiffrement AES,

en choisissant une mot de passe hyper complexe avec des caractères spéciaux, cela rendra la tâche,

beaucoup plus compliquée à la personne qui souhaite vous faire du mal.

Beaucoup de scripts automatisés et utilisables sur Kali Linux sont sur internet, comme ça pas besoin,

de se prendre la tête avec toutes les commandes, par exemple il y a Auto-Reaver et bien d’autres !

N’utilisez que ces méthodes sur VOTRE connexion, mettez vous en règles face aux lois de votre pays.

5 commentaires

  1. John.Lefbvre dit :

    je me suis amusé a teste les methodes avec ma box c’est impression quand meme jai choisi de desactiver ma wifi merci a vous

  2. SquiZooR dit :

    Merci pour le temps que vous investissez à rédiger des articles comme ceux là 🙂

Laisser un commentaire